7ème Dimanche de Pâques

samedi 15 mai 2021


En ce court moment entre l’Ascension et la Pentecôte, l’Eglise reçoit la prière que Jésus prononce. Après avoir prié pour Luimême, Jésus prie pour ses disciples, en demandant à son Père de les garder en son Nom : « Eux restent dans le monde, tandisn que je vais à toi, Père saint. Garde en ton nom ceux que tu m’as donnés. ». Etre gardé en son nom, c’est à la fois être protégé des pièges du Malin, et c’est plus encore dans la communion d’amour qui l’unit à sont Père. En ces derniers moments de vie, Jésus vit dans la conviction d’être en totale communion avec le Père et dans l’assurance d’être dans sa main au moment de traverser la terrible épreuve finale. Cette conviction traverse sa prière pour ses disciples. Il ne doute pas un instant qu’ils sont eux aussi dans la main du Père et que sa tendresse et sa protection seront leur force dans la vie.

Evoquant la situation qui sera celle des disciples dans le monde, il implore pour eux l’effusion de l’Esprit qui les rendra capables, eux aussi, de glorifier le Père dans leur vie.

Les chrétiens deviendront le miroir du Fils comme le Fils est le miroir du Père. L’amour fraternel qui les unira entre eux manifestera à ceux qui regardent l’Eglise l’amour du Père et du Fils et les amènera à croire au Christ. La charité chrétienne se met au service du prochain dans ses besoins matériels pour favoriser son développement et son bonheur temporel mais, ce qui est finalement le plus important de tout, elle s’efforce d’aider les hommes à parvenir à leur épanouissement total, divin, éternel, que le Christ cherche à réaliser en eux.


Père Sylvain Apenouvor


PDF - 1.2 Mo
Feuille paroissiale
La semaine de notre communauté N°26 du 16 mai 2021

   
Soutenir par un don