dimanche 17 avril 2022

Dimanche de Pâques


Les deux disciples viennent de quitter Jérusalem, et sont sur le chemin vers Emmaüs.

Leur vie est fermée, verrouillée. Les yeux ne voient plus rien de cet espoir qui les avait tant stimulés. Les pieds avancent, mais le regard est désespérément tourné en arrière. Sous les décombres du passé, il ne distingue plus aucune lueur, aucun signe qui relèverait le goût de la vie.

Impossible de reconnaître celui qui les rejoint et ajuste son pas à leur rythme pour partager la route. La présence de Jésus à leur côté n’est qu’un de ces moments du hasard, sans signification réelle. Combien de fois ne marchons-nous pas comme ces hommes de Jérusalem à Emmaüs ? Chemin dans véritable destination, sans espoir, où nous sommes seuls. Combien de fois nos yeux ne sont-ils pas empêchés de reconnaître celui qui nous rejoint, nous emboîte le pas et s’ajuste à notre marche ?

Cependant, ce dont témoigne la rencontre sur la route d’Emmaüs échappe à ce qu’il est permis d’espérer comme ce qui peut être expliqué : la mort n’a pas pu arrêter définitivement l’action et la parole de Jésus. Le Ressuscité, présent aux disciples, offre, dans sa parole, le signe d’une traversée : celle de sa mort.

A nouveau, Jésus se livre, il leur ouvre un passage. En sa présence, un nouveau monde s’ouvre. En les questionnant, il leur permet aussi de traverser leur propre existence.

Chacun, à notre manière, dans notre relation au Christ, nous sommes engagés sur le chemin d’une transformation en profondeur. Ce chemin d’Emmaüs passe aussi, pour les disciples que nous sommes, par le découragement et l’abandon de nos illusions. Mais il nous ouvre un chemin nouveau de relations avec les autres frères et sœurs, nous renvoyant, à nouveau, en mission dans l’ordinaire nos vies, comme lieux possibles de sa rencontre avec nous. « C’est vrai, le Seigneur est ressuscité »


JOYEUSES PAQUES !


Père Sylvain Apenouvor


PDF - 436.8 ko
Feuille paroissiale
La semaine de notre communauté N°57 du 17 avril 2022

Articles les plus récents

dimanche 17 avril 2022

Horaires des messes

MESSES DOMINICALES : 18h le samedi à la Chapelle Ste Thérèse 10h30 le dimanche à l’église Saint Ouen MESSES EN SEMAINE : Le Mardi, Mercredi, Jeudi et vendredi : prière des laudes à 8h15 suivie d’une messe à 8h30 à l’église saint Ouen mercredi, messe à 8h30 à la Chapelle Ste Thérèse, rue Guy Sourcis ACCUEIL à la Maison Paroissiale 9 avenue de Verdun : Mercredi et Vendredi de 17h à 19h Samedi de 9h à 11h Ouverture de l’église : du Mardi au Dimanche : de 8h à (...)
dimanche 10 avril 2022

Dimanche des Rameaux

« Aujourd’hui, tu seras avec moi » La réponse au bon larron est un message d’une portée immense, surtout cet « aujourd’hui » révélé par Jésus en cette heure suprême, où il remet son esprit entre les mains du Père. Cet aujourd’hui est le temps éternel de Dieu, faisant irruption dans le temps passager et précaire de l’histoire humaine. Cet aujourd’hui est la manifestation du Règne de Dieu. Le bon larron évoque ce Règne au futur « quand tu viendras.. », mais Jésus en annonce la réalisation dans le présent, « (...)
dimanche 3 avril 2022

Rameaux et Semaine Sainte

Messes des Rameaux Samedi 9 avril à 18h à la Chapelle ste Thérèse Dimanche 10 avril à 10h30 à l’église St Ouen 11h à la Chapelle ste Thérèse (messe des familles et des jeunes) Jeudi Saint Jeudi 14 avril à 20h à l’église St Ouen Vendredi Saint Vendredi 15 avril à 15h Chemin de Croix à Ste Thérèse 20h Célébration de la Passion et Vénération de la Croix Samedi saint Samedi 16 avril à 21h Veillée Pascale à l’église St Ouen Dimanche de Pâques Dimanche 17 avril à 10h30 messe à l’église St Ouen 11h (...)
dimanche 3 avril 2022

5ème Dimanche de Carême

Dans nos villages, nos villes, et même nos paroisses, nous savons bien comment nous sommes pris dans des jugements collectifs sans appel devant telle personne qui a commis une faute. Nous savons bien que nous sommes tous contagieux à ce virus de la dénonciation collective. Parfois même, nous chrétiens, nous sommes « les premiers à jeter la pierre ». Et puis, si nous nous abaissons un peu pour ne pas être complètement pris dans ce cercle infernal, si nous allons un tant soit peu profondément en (...)
   
Soutenir par un don