En Avent

En arrivant notre évêque nous écrivait une lettre : Vous êtes tous visages d’Espérance !

A quelle lumière nous regarder ainsi, nous envisager… plutôt que nous dévisager ?

Alors entrons en Avent pour nous remettre dans cette contemplation de celui certes dont le visage a rayonné il y a 2000 ans, mais de celui aussi qui ne demande qu’à crécher en nos vies pour les illuminer de l’intérieur, de celui qui enfin nous place dans la perspective de ce face à face, par lequel, en le voyant enfin tel qu’il est, nous donnera aussi de nous voir tous, tels que nous sommes à ses yeux.

Au cœur de tout ce qui enténèbre nos existences, prenons le temps de nous préparer à (ré)accueillir cette lumière de Dieu, dans le mystère de sa venue, de sa présence et de l’attente de son retour.

Nous le disons en chaque eucharistie à l’anamnèse : « Il est venu … Il reviendra … Il est là »

L’Avent est donc, pour le chrétien, ce temps fort, durant lequel, ensemble, en Eglise, on s’exerce à l’attente du Seigneur, à la vision dans la foi des réalités invisibles (cf. 2 Co 4, 18), au renouvellement de l’espérance du Royaume, dans la conviction que nous cheminons aujourd’hui, par la foi et non par la vue (cf. 2 Co 5, 6-7)

En ces jours d’Avent, nous autres chrétiens, ne nous comportons pas comme si Dieu était resté derrière nous, à Bethléem. Au nom de cette venue et de l’attente de son retour, cherchons aujourd’hui Dieu dans les nuits de notre avenir, comme des sentinelles impatientes que vienne l’aurore, en ayant au cœur l’urgence de la venue du Christ. Laissons-nous habiter par ce cri plus actuel que jamais : « Viens Seigneur Jésus ! »

Pour cela nous vous proposons deux rendez vous :

* Chaque dimanche à 9h45 un temps d’accueil et de partage de la Parole de Dieu

* Chaque vendredi de 17h à 19h l’Adoration avec possibilité de se confesser

A noter aussi
  • Dimanche 11 décembre vente des lumignons du Secours Catholique
  • Dimanche 18 décembre bénédiction des crèches. Apportez vos crèches ou vos santons !
  • Célébration de réconciliation ce jeudi 1° décembre à 20 h à l’Eglise Saint Pierre des Louvrais

mercredi 26 octobre 2016
par  admin

Retrouver le sens du politique

Le Conseil permanent de la Conférence des évêques de France, dont fait partie notre évêque Mgr Stanislas Lalanne, publie une lettre en 10 points adressée aux habitants de France. Tout en proposant un constat et une analyse, cette lettre pointe et suggère des voies pour redonner sens à notre société...

À l’aube d’une année électorale ce texte suscite des questions sur des sujets de fond et notamment sur la politique dans notre pays. Il ne s’agit pas de prendre parti mais de prendre le parti d’une société qui ferait une pleine place à l’Homme.

Extraits

1. Retrouver le sens du politique

… La crise de la politique est d’abord une crise de confiance envers ceux qui sont chargés de veiller au bien commun et à l’intérêt général…

2. Une société en tension

…La contestation est devenue le mode de fonctionnement habituel, et la culture de l’affrontement semble prendre le pas sur celle du dialogue…

3. Ambivalences et paradoxes

…Le contrat social, le contrat républicain permettant de vivre ensemble sur le sol du territoire national ne semble donc plus aller de soi. Pourquoi ? Parce que les promesses du contrat ne sont plus tenues. Il a besoin d’être renoué, retissé, réaffirmé. Il a besoin d’être redéfini…

4. Un contrat social à repenser

…Les valeurs républicaines de « liberté, égalité, fraternité » souvent brandies de manière incantatoire, semblent sonner creux pour beaucoup de nos contemporains sur le sol national….

5. Différence culturelle et intégration

…Il convient donc pour l’avenir de notre société de redéfinir ce que c’est d’être citoyen français, et de promouvoir une manière d’être ensemble qui fasse sens…

6. L’éducation face à des identités fragiles et revendiquées

…Plus que d’armure, c’est de charpente que nos contemporains ont besoin pour vivre dans le monde d’aujourd’hui…

7. La question du sens

…Depuis une cinquantaine d’année, la question du sens a peu à peu déserté le débat politique…

8. Une crise de la parole

…Entre le « ras-le bol » de ceux qui n’y croient plus et se désintéressent de la vie publique, et ceux qui, pleins de colère, veulent renverser la table et se tourner vers les extrêmes, la marge de manœuvre est de plus en plus étroite pour relégitimer la parole publique…

9. Pour une juste compréhension de la laïcité

…La laïcité de l’État est un cadre juridique qui doit permettre à tous, croyants de toutes religions et non-croyants, de vivre ensemble…

10. Un pays en attente, riche de tant de possibles

…Les enjeux écologiques et environnementaux sont en train de transformer en profondeur nos conceptions de la vie en société, et nous tournent vers des attitudes de simplicité, de sobriété, de partage…

Le texte de la lettre sur catholique95


   
Soutenir par un don