Le Mois de Marie

Et voici le joli mois de Mai ! Mois traditionnellement dit de Marie et qui se clôt avec la fête de la Visitation.
Les circonstances de l’histoire ont fait qu’il s’ouvre en nous confiant aussi à Joseph. Comme une invitation à se mettre en travail mais en reconnaissant le don de Dieu qui nous précède, qu’Il nous confie et qui façonne notre vie en vocation.

En fait avec Marie et Joseph il nous faut sans cesse (ré)apprendre à accueillir ce don de Dieu, celui qu’Il nous fait de son Fils et ce qu’Il nous appelle à devenir avec Lui, dans l’Esprit.
En cette fin du temps pascal, n’oublions pas les récits de la passion, qui nous ont alertés sur les différentes manières de nous saisir de celui qui n’est que don. Celle des soldats qui mettent la main sur Jésus pour l’arrêter, celle des disciples qui promettent de le suivre, jusqu’au bout et l’abandonnent ou le trahissent.

En Joseph et Marie prenons donc le temps de contempler comment ils se laissent saisir par Dieu, comment ils vont jusqu’à se dessaisir l’un de l’autre pour se recevoir mutuellement de Lui, comment ils consentent à ce que cet enfant deviennent leur, en l’accueillant tel qu’il leur est donné.

En ce temps de la Pentecôte, fleurissent aussi les sacrements (baptêmes, mariages, communions, confirmations) et autres célébrations de la Foi qui rythment la vie de l’Eglise dans sa vocation à célébrer le don de Dieu et à permettre à chacun d’en vivre dans la liberté de l’Esprit.

A la suite des pèlerins de Lourdes, avec Marie, apprenons à prier comme Jésus nous l’a enseigné : pour que nous puissions accueillir dans ces gestes et paroles rituelles, la joie de répondre à Celui qui nous appelle à faire un pas de plus sur son chemin de vie. Oui prions …

… Pour que ces parents baptisant leur enfant, accueille celui-ci non seulement comme le fruit de leur désir mais comme celui donné par Dieu pour devenir son enfant.
… Pour que ces couples qui choisissent de se marier à l’église, se reçoivent mutuellement de Celui qui les appelle à Lui donner un visage en s’aimant pour toujours.
… Pour que ces enfants qui vont commencer à recevoir son corps comme le Christ le demande : « Prenez et mangez en tous : ceci est mon corps. » le reçoivent, mains et cœur ouverts à Celui qui aime ainsi se donner pour que nous devenions ensemble ce que nous recevons.

Prions pour que tous ces « Amen » et ces « Oui » fassent grandir l’Eglise en chacun de ses membres. Demandons d’en être vivifiés chacun et ensemble, d’être capables d’entendre l’appel à être « miséricordieux comme le Père » et d’y répondre pour le salut du monde.

Car qui donc est l’homme pour que Dieu fasse dépendre l’accomplissement de son éternel dessein d’amour des consentements d’une simple jeune fille et d’un modeste artisan ? Et qui sommes nous pour que de génération en génération Dieu se remette ainsi entre nos mains ?

Ne cessons de nous en émerveiller et demandons à Marie en son Magnificat, d’accompagner aujourd’hui l’Eglise dans son élan vers ce monde, où, Celui qu’elle a charge d’annoncer la précède.

P. Erick
Pour nous soutenir dans cette « invitation à partager sur l’essentiel » nous vous proposons de nous retrouver chaque deuxième vendredi de mai et de juin après l‘adoration, pour goûter ensemble la parole de Dieu. Premier RV le vendredi 13 mai de 19h à 20h à l’église.

   
Soutenir par un don