Entrez en Carême

Le Carême est un temps de renouveau pour l’Église, pour les communautés et pour chaque fidèle. Mais c’est surtout un « temps de grâce » (2 Co 6,2). Dieu ne nous demande rien qu’il ne nous ait donné auparavant : « Nous aimons parce que Dieu lui-même nous a aimés le premier » (1 Jn4, 19). Il n’est pas indifférent à nous. Il porte chacun de nous dans son cœur, il nous connaît par notre nom, il prend soin de nous et il nous cherche quand nous l’abandonnons. Chacun de nous l’intéresse ; son amour l’empêche d’être indifférent à ce qui nous arrive. Mais il arrive que, quand nous allons bien et nous prenons nos aises, nous oublions sûrement de penser aux autres (ce que Dieu le Père ne fait jamais), nous ne nous intéressons plus à leurs problèmes, à leurs souffrances et aux injustices qu’ils subissent… alors notre cœur tombe dans l’indifférence : alors que je vais relativement bien et que tout me réussit, j’oublie ceux qui ne vont pas bien. Cette attitude égoïste, d’indifférence, a pris aujourd’hui une dimension mondiale, au point que nous pouvons parler d’une mondialisation de l’indifférence. Il s’agit d’un malaise que, comme chrétiens, nous devons affronter.
Le Carême est un temps propice pour montrer cet intérêt envers l’autre par un signe, même petit, mais concret, de notre participation à notre humanité commune. Pour dépasser l’indifférence et nos prétentions de toute-puissance, je voudrais demander à tous de vivre ce temps de Carême comme un parcours de formation du cœur, comme l’a dit Benoît XVI (cf. Lett. Enc. Deus caritas est, n. 31). Avoir un cœur miséricordieux ne veut pas dire avoir un cœur faible. Celui qui veut être miséricordieux a besoin d’un cœur fort, solide, fermé au tentateur, mais ouvert à Dieu. Un cœur qui se laisse pénétrer par l’Esprit et porter sur les voies de l’amour qui conduisent à nos frères et à nos sœurs. Au fond, un cœur pauvre, qui connaisse en fait ses propres pauvretés et qui se dépense pour l’autre.

Message du Pape François pour le Carême 2015

vendredi 20 février 2015
par  Fred

Congrès national de la Communauté Vie Chrétienne

JPEG - 38.7 ko
Du 31 juillet au 2 août 2015, au Hall St Martin, se déroulera le Congrès national de la Communauté Vie Chrétienne, association internationale de laïcs de spiritualité ignatienne (jésuite). Elle compte 7000 membres en France dont 3000 sont attendus à ce rassemblement.
Notre paroisse est sollicitée pour participer à l’hébergement les soirs des 31 juillet et 1er août ainsi que pour les petits déjeuners des matins suivants. Toutes les offres seront bienvenues.

S’adresser à Chantal NOIZET qui se tiendra à votre disposition pour vous donner des indications et vous fournir des feuilles d’hébergement à la sortie des messes dominicales.


Brèves

20 février - Congrès national de la Communauté Vie Chrétienne

Du 31 juillet au 2 août 2015, au Hall St Martin, se déroulera le Congrès national de la Communauté Vie Chrétienne, association internationale de laïcs de spiritualité ignatienne (jésuite). Elle compte 7000 membres en France dont 3000 sont attendus à ce rassemblement.Notre paroisse est sollicitée pour (...)

6 décembre 2014 - Secours Catholique

Lors de la collecte des 15 et 16 novembre du Secours Catholique, celle ci a rapporté, sur les trois lieux de culte de la paroisse, la somme de 384,30 Euros Un grand merci à tous les paroissiens pour leur générosité ainsi qu’à tous les (...)

29 octobre 2014 - Marchons et Prions pour nos petits enfants

La pastorale familiale de notre diocèse organise : Un pèlerinage des Grands-parents le 22 Novembre 2014 de 9h30 à 17h Accompagné par le père Guy Emmanuel Cariot vers Notre Dame de la Bonne Nouvelle de Frouville RDV à 9h30 à l’église de Labbeville (11km d Pontoise) Cette proposition s’adresse à (...)

9 septembre 2014 - Forum des Associations

Stand de la Paroisse Samedi 6 septembre de 10h à 17h Centre Culturel de L’IMPREVU Pour vous proposer à un service paroissial, Pour inscrire un enfant à la Catéchèse, à l’Éveil à la Foi, ou à l’Aumônerie des Jeunes d’âge Collège ou d’âge Lycée. N’oubliez pas les ré-inscriptions ne sont pas automatiques, (...)